Captation : enregistrement de la seconde séance

Lundi 9/11,

Premiers essais de captations.
Avant de lancer le processus, qu’est-ce qui fonctionne ?
Comment peut-on l’exploiter ? Le mettre à profit ?

 

Quelques pistes :

1. Transformer la première matière accumulée à la séance de démarrage, notre réflexion orale, enregistrée.
Objectif : la passer à travers un filtre de captation sonore,
une dictée digitale, avec ses failles, qui est très approximative dans la transformation du son en texte.

 

captationdictée

 

 

2.Transformer la lumière du lieu de travail, captée par une LDR (en chiffres pour le moment). L’objectif étant
de transformer ces chiffres par la suite dans une nouvelle matière de travail.

Capture d’écran 2015-11-23 à 16.09.28

 

 

La possibilité de tirer de nos captations un écrit nous a finalement semblé être une piste à creuser durant les prochaines séances,  à suivre….

 

 

NOUVELLE CAPTATION : cette fois ci =====>  vidéo :

Voilà la nouvelle captation pris durant la seconde séance de travail, c’est une trace vidéo. Il nous a semblé nécessaire d’ajouter de l’image au son, la première fois nous étions un groupe de trois + Martin De Bie à discuter. Cette fois ci nous sommes un groupe de deux personnes (définitivement et jusque’à la fin du projet) + intervention de Antoine Desjardins. Nous ne sommes plus dans une phase de discussion mais plutôt dans une phase poste-réflexion/recherche.
Une autre manière de travailler mise en avant par une autre manière de capter.
Nous nous arrêterons surement à ses deux « captations brutes » pour le moment.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *